L’informatique en nuage est la disponibilité à la demande des ressources du système informatique, en particulier le stockage de données et la puissance de calcul, sans gestion active directe par l’utilisateur. Le terme est généralement utilisé pour décrire les centres de données disponibles pour de nombreux utilisateurs sur Internet. Les clouds, prédominants aujourd’hui, ont souvent des fonctions réparties sur plusieurs emplacements à partir de serveurs centraux. Si la connexion à l’utilisateur est relativement proche, elle peut être désignée serveur de bord.

Qu’en est-il de la sécurité de l’informatique en nuage?

Certes, de nombreuses entreprises restent préoccupées par la sécurité des services cloud, bien que les atteintes à la sécurité soient rares. La sécurité que vous considérez comme l’informatique en cloud dépendra en grande partie de la sécurité de vos systèmes existants. Les systèmes internes gérés par une équipe avec beaucoup d’autres choses à craindre sont susceptibles d’être plus vulnérables que les systèmes surveillés par les ingénieurs d’un fournisseur de cloud dédié à la protection de cette infrastructure.

Toutefois, des préoccupations subsistent quant à la sécurité, en particulier pour les entreprises qui déplacent leurs données entre de nombreux services cloud, ce qui a conduit à la croissance des outils de sécurité cloud, qui surveillent le déplacement des données vers et depuis le cloud et entre les plates-formes cloud. Ces outils peuvent identifier l’utilisation frauduleuse de données dans le cloud, les téléchargements non autorisés et les logiciels malveillants. Il y a toutefois un impact financier et de performance : ces outils peuvent réduire le retour sur investissement du cloud de 5 à 10% et impacter la performance de 5 à 15%. Le pays d’origine des services cloud inquiète également certaines organisations.

Qu’est-ce que le cloud public ?

Le cloud public est le modèle classique de cloud computing, où les utilisateurs peuvent accéder à la puissance de calcul sur Internet. L’un des avantages importants ici est la capacité d’échelle rapide d’un service. Les fournisseurs de cloud computing ont de grandes quantités de puissance de calcul, qu’ils partagent entre un grand nombre de clients. Leur grande échelle signifie qu’ils ont suffisamment de capacité de réserve pour pouvoir facilement faire face si un client particulier a besoin de plus de ressources, c’est pourquoi il est souvent utilisé pour des applications moins sensibles qui exigent une quantité variable de ressources.

Qu’est-ce que le cloud privé ?

Le cloud privé permet aux entreprises de bénéficier de certains des avantages du cloud public – mais sans les préoccupations concernant l’abandon du contrôle sur les données et les services, parce qu’il est caché derrière le « firewall » de l’entreprise. Les entreprises peuvent contrôler exactement où leurs données sont détenues et peuvent construire l’infrastructure de la manière qu’elles veulent en grande partie pour les projets IaaS ou PaaS pour donner aux développeurs l’accès à un pool de puissance de calcul qui s’échelle à la demande sans mettre la sécurité en danger. Toutefois, cette sécurité supplémentaire a un coût, car peu d’entreprises auront l’échelle d’AWS, Microsoft ou Google, ce qui signifie qu’elles ne seront pas en mesure de créer les mêmes économies d’échelle. Néanmoins, pour les entreprises qui ont besoin d’une sécurité supplémentaire, le cloud privé peut être un tremplin utile, les aidant à comprendre les services cloud ou à reconstruire des applications internes pour le cloud, avant de les transférer dans le cloud public.

Qu’est-ce que le cloud hybride ?

Le cloud hybride est un mélange des deux types sus-mentionnés. Certaines données dans le cloud public, certains projets dans le cloud privé, plusieurs fournisseurs et différents niveaux d’utilisation du cloud. Selon une étude de TechRepublic, les principales raisons de choisir le cloud hybride incluent la planification de la récupération et le désir d’éviter les coûts matériels lors de l’expansion de leur centre de données existant.

Informations supplémentaires

Nous vous avons les trois types de cloud primaires dont vous pouvez utiliser en fonction de vos activités. Ces clouds dotés de caractéristiques à la page peuvent grandement vous éviter à perdre du temps dans les charges chronophages. Ainsi, vous évitez le cout de la main d’œuvre et vous fais gagner du temps. Si cette offre vous intéresse, n’hésitez plus ! Appeler nous sur le 09 70 71 83 00 ou laissez nous vos demandes via notre formulaire en ligne. Nos agents vous répondront dans le plus bref délai.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *